Mon histoire (toujours en cours !)

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Aller en bas

Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Loute le Jeu 4 Nov - 23:27

Bonjour à tous,

je me permets de poster "anonymement", bien qu'on pourra facilement me reconnaitre si on vient de mon magasin.

Mon histoire avec Cultura, c'est un peu un "briseur de rêve".
Disons que pour faire court, je suis rentrée ravie et j'en ressors cassée.

Je ne vais pas tout raconter car il y en aurait des tartines, mais je vais juste vous faire la "fin", entre guillemets puisque je suis toujours embauchée chez Cultura, bien que plus salariée.

L'année dernière, j'ai été victime d'un accident de travail.
Très bête, certes, puisqu'en montant un présentoir à calendriers, je me suis cognée la cheville.

J'ai été arrêtée une semaine, puis deux, puis trois. Avant qu'on ne me diagnostique un arrachement osseux de la malléole.
Trois semaines pour faire la déclaration d'accident de travail (!), et un accueil glacial au téléphone quand je prévenais de mes prolongations.
Quand j'ai voulu raler pour la déclaration, on n'a pas souhaité me répondre.
Quand j'ai écrit pour une avance de salaire (bah oui, pas de déclaration d'AT, pas d'indemnités), on m'a tout simplement ignorée.

J'ai été arrêtée 10 mois, avant que la sécu ne me consolide avec séquelles (3% d'invalidité permanente : l'éclat d'os s'est logé dans le tendon et n'en sortira pas, je fais tendinite sur tendinite).

Ajoutez à ça un médecin du travail incompétent (un examen = montez sur la balance. Vous êtes trop grosse. Point.)
En pré-reprise, demande un reclassement.
Pas de réponse.

Ce qui aurait pu s'achever tout simplement par un licenciement pour inaptitude se transforme en cauchemar quand ledit médecin du travail me déclare apte pour un poste en caisse (j'en viens, de la caisse, j'ai galéré pour entrer au pla, j'aurai du m'abstenir d'ailleurs mais bon).

Sauf que de reclassement en caisse : point.
J'invoque donc mon droit de retrait en raison des équipements de sécurité défaillant : pas de chaussures de sécurité, manutentions dangereuses en rayon (parce que 3% d'invalidité, ça suffit, merci !).
J'informe que le refus de reprendre un travail non adapté ne peut constituer une faute (cassation de je ne sais plus quand, désolée).
Je ne peux de toutes façons pas reprendre un travail debout.
J'ai donc évité le licenciement pour abandon de poste, tout ça pour essayé de récupérer trois kopecs (j'ai trois ans d'ancienneté), et demandé une négociation de rupture conventionnelle, il y a une semaine et demi.
Silence. Silence. Silence.

En attendant c'est zéro euro de salaire et je vais droit dans le mur :-/

Le dernier recommandé m'a permis de découvrir ce forum.
Peut-être pourrez-vous me conseiller ?
Je ne souhaite pas reprendre mon travail, j'ai l'accident et tout le reste avant, très en travers de la gorge : hors de question de remettre les pieds là-bas, cette idée seule me tire des larmes.
Amertume, dégout. On entre plein d'espoir, on ressort handicapé. Si les perspectives d'évolutions sont minces chez Cultura, elles le sont encore plus quand on ne peut plus rester debout deux heures d'affilées. Et c'est mon avenir professionnel entier qui est chamboulé. J'ai toujours travaillé dans la vente. Pas de diplôme sauf mon expérience. Qui ne me sert plus à rien.

La médecine du travail dans mon cas s'est révélée inutile : pas d'écoute, pas de compréhension. Un certificat d'aptitude débile puisqu'il ne concerne même pas mon secteur. Je ne comprends même pas comment il est possible de déclarer quelqu'un apte sur un poste qui n'est pas le sien !
La direction s'est engouffrée dans la faille et je me retrouve coincée.

J'imagine qu'on ne peut pas avoir un autre médecin du travail que celui désigné par l'entreprise ?
J'ai entendu parlé d'un recours administratif auprès de l'inspection du travail pour faire modifier la décision de la médecine du travail, quelqu'un sait-il comment ça marche ?

Toute aide sera bonne à prendre, j'entame mon deuxième mois sans salaire et j'ai vraiment peur pour la suite...


Merci de m'avoir lue.

Une future ex-employée, quoiqu'il arrive, mais le plus tôt sera le mieux !


Loute

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Admin le Ven 5 Nov - 5:08

Bonjour Loute,
Voici un témoignage édifiant sur des pratiques d'un autre temps.
Je pense qu'à ce niveau là, le forum doit jouer son rôle.
Au prochain CE, les élus du personnel vont porter ton témoignage et demander des comptes. Nous allons même essayer de le faire avant.
Ensuite les quelques conseils que je peux te donner :
- aller à l'inspection du travail (Le médecin du travail n'est pas le seul interlocuteur).
- contacter les DP de ton magasin.

Nous ne lacherons pas l'affaire (lis tes messages privés)

Admin
Admin

Messages : 178
Date d'inscription : 27/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://salariescultura.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  zangief le Ven 5 Nov - 7:47

salut

ton cas soulève bien les lacunes de cultura:
-matériel inadapté et dangereux 'combien de CDV se sont fait arrachés leurs fringues sur des gondoles?).
-manque de professionnalisme pour les déclarations sécu (et pour tout papiers d'ailleurs).

pour une entreprise "handiacceuillante" on te met a des postes assis...si tu veux faire de la vente la solution serait de mettre un siege a l'accueil PLA...
bref une personne handicapé doit aller soit à la caisse,soit en réserve...belle ouverture d'esprit!

il faut que tu expliques ton cas à l'inspection du travail Cultura est bien connu là bas!
ca arrange la boite de te licencié de la sorte...

tu pourrais faire un DIF tu as un quotat d'heures de formation DIF (je ne parle pas de formation interne CULTURA)
penses a ta reconversion,utilises ce que l'on te doit!

@+

zangief

Messages : 249
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Quelques idées...

Message  théano le Ven 5 Nov - 11:52

Bonjour Loute,
Tout d'abord, il faut que tu saches où tu vas exactement. Je veux dire que tu dois connaitre tes droits sur le bout des doigts et pour cela je ne connais qu'une seule adresse : l'Inspection du Travail. Soit tu y vas sans RDV (mais ils risquent de ne pas avoir assez de temps à te consacrer), soit tu prends RDV avec le contrôleur en charge de ton magasin (si tu as un DP de confiance avec toi, demande-lui de le faire pour toi -ce sera plus simple pour lui - et de t'accompagner - il pourra le faire sur ses heures de délégation et c'est toujours mieux de se sentir soutenue). Apporte tout tes documents (fiches de salaires, certificats médicaux, contrat de travail...) Le nom de ce contrôleur doit se trouver aux panneaux d'affichage de ton magasin.

Evidemment, tu dois faire établir tous les certificats médicaux que tu peux (ton médecin traitant, ton radiologue etc...) Si des collègues étaient présent au moment de ton accident, demande-leur de témoigner par écrit (on ne sait jamais, s'ils acceptent...)

Bien sûr, quand tu contactes ton employeur par écrit, tout en AR (commencement de preuve).

Tu contactes illico Peggy (tête de liste CGT) et/ou Erika (DS CGT) - elles sauront exactement à qui s'adresser aux SC. Leur numéros sont dans un article de ce forum mais je ne l'ai plus en tête de mémoire, désolée... Vois aussi les filles du CHSCT, c'est leur rôle de "traiter" les accidents du travail. Et ton RRH si tu le juges correct.

Pour ce qui est des avances sur salaire, tous mes collègues qui en ont obtenues n'ont pas écrit à la compta. mais téléphoné directement : tente le coup, on osera peut-être moins t'envoyer sur les roses.

De plus, ce qui doit jouer en ta faveur d'une manière ou d'une autre, c'est les preuves qu'on t'a données que tu es une bonne employée : pas moyen de dire que tu cherches à tirer au flanc...!

Courage ! Tiens-nous au courant !


théano

Messages : 219
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Juste une chose encore...

Message  théano le Ven 5 Nov - 12:03

Normalement, si tu es apte à un poste en caisse et qu'ils n'en ont pas à te proposer, tu devrais être licenciée pour inaptitude directement. Et s'ils en ont 1 à te proposer (dans ton magasin ou un autre, après avis des DP), tu peux le refuser et être licenciée aussi. Est-ce qu'on t'a proposé quelque chose ou pas du tout Question Parce que si ton employeur ne t'a pas fait de propositions de reclassement, je pense que ça devrait aussi intéresser l'Inspection de Travail...

théano

Messages : 219
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Encore un mot...

Message  théano le Ven 5 Nov - 12:15

... et après, promis, je vais déjeuner ! Zangief a raison : pour la suite, fais jouer les dispositifs type DIF, CIF (certains ne te seront plus accessibles après ton licenciement). Pas de diplôme tu dis ? MAIS de l'expérience, c'est très bien - et trois ans minimum, encore mieux ! Contacte ton FONGECIF si veux tenter une validation d'acquis d'expérience (VAE). C'est aussi une carte à jouer.

théano

Messages : 219
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  zangief le Ven 5 Nov - 20:14

salut

pour repondre sur les formations:
de toute façon loute n'a pas forcement envie de rebosser la bas,si c'est aller avec une boule dans le ventre...

tu as des droits,pour 3 ans de bons et loyaux services tu as droit a 60h de formation,profites-en!

tu peux aller ici,c'est un site qui te montre les formation DIF disponibles

cette histoire ne sent pas bon...

@+

zangief

Messages : 249
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Loute le Ven 5 Nov - 20:55

Bonsoir à tous,

tout d'abord un grand merci, je vous avoue que trouver des oreilles attentives chez Cultura, en fait, je ne pensais plus que c'était possible.

J'ai beaucoup échangé par mp en une seule journée et j'ai encore des réponses à faire d'ailleurs !
Apparemment il semblerait que les choses bougent. Dans le bon sens espérons-le.

Mais être écoutée et entendue, c'est une grande nouveauté pour moi !

Pour répondre à quelques points d'interrogations soulevés dans vos messages voici quelques points d'éclaircissement :

-je ne connais pas les dp de mon magasin. Je me suis présentée même aux élections, c'était juste avant l'accident. Je n'ai pas pu voter, délai trop court pour pouvoir espérer le faire par correspondance. Nous étions 4 à nous présenter, donc logiquement, je devrais même être dans le pire des cas, suppléante, mais comme on ne m'a jamais tenue au courant, c'est un mystère. Et dans tous les cas je n'y connais rien du tout ^^.

-mon certif d'aptitude dit ceci "apte à un poste pouvant alterner la station debout et assise, en caisse par exemple"
Le jour de ma reprise, j'ai téléphoné, n'ai pu avoir personne, ai laissé un message sans doute dans le vide en gros poste pas adapté, pas de propositions = droit de reserve.
J'ai rappelé dans mon courrier RAR de réponse au courrier d'absence injustifiée que cela ne pouvait constituer une faute (cour de cassation, arrêt du 23 sept 2009, n°08-42.629 je l'ai retrouvé ! ^^)
En Juillet j'avais reçu un courrier en RAR me demandant de prendre contact pour "discuter" de ma reprise de poste auquel j'avais répondu en RAR toujours. On ne m'a jamais fait de réponse. Drôle de discussion.
Donc non, on ne m'a proposé aucun aménagement et aucun reclassement.

-et effectivement, je ne vois pas comment il me serait humainement possible de reprendre le travail. Déjà que j'ai 120 bornes (60/60) à faire par jour pour me rendre au boulot, et que la conduite me fait souffrir. Je me vois mal mettre une heure pour me pointer au boulot pour annoncer désolée, trop mal, médecin. Et puis je ne veux pas revoir ces gens. C'est hyper douloureux et c'est une vrai souffrance morale aussi. Le mois prochain, je ne pourrais plus payer mon loyer. C'est Décembre, les fêtes, toussa, joie dans ton coeur quoi ! C'est pas humain.
Je veux en finir avec tout ça (avec Cultura hein, pas avec le reste !)

Bref, si on pouvait s'en tirer avec une négociation correct de mon licenciement, ce serait bien, et beaucoup mieux qu'un bras de fer interminable. Je sors déjà de Cultura diminuée physiquement, faut que ça s'arrête avant que j'aille vraiment mal :-/

Encore merci à tous ! ça fait du bien quand même !

Loute

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  zangief le Ven 5 Nov - 21:28

salut

ce qui serait interessant de savoir serait si tu es suppleante DP
on ne vire pas comme ça un salarié protégé

@+

zangief

Messages : 249
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Loute le Ven 5 Nov - 21:40

ah non pitié, je veux être licenciée Shocked
je pense que l'inspection du travail voudra bien comprendre ça si jamais je suis suppléante ! Je crois que c'est à eux qu'on s'adresse aussi dans ces cas-là...?

Bref je pense quand même qu'on m'aurait prévenue si je l'avais été... mon nom est peut-être tombé par inadvertance des listes, comme j'étais pas là...
Les absents ont toujours tord il parait !

Loute

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  zangief le Ven 5 Nov - 21:58

re!!

par "on ne vire pas un salarié protégé comme ça" je veux dire que pour ce genre de chose,la boite fait appel eu CE

@+

zangief

Messages : 249
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Les infos circulent

Message  Admin le Sam 6 Nov - 4:38

Loute,
On avance sur ton dossier.
Les contacts ont été très rapides.... L'information circule très vite grâce au forum.
D'ailleurs certains pourraient s'inscrire et cela irait encore plus vite.

Admin
Admin

Messages : 178
Date d'inscription : 27/12/2009

Voir le profil de l'utilisateur http://salariescultura.forumactif.org

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Loute le Lun 8 Nov - 12:33

Bonjour à tous,

pas de bonnes nouvelles aujourd'hui vu que j'ai reçu un RAR, certes daté du 05 Novembre donc peut-être pas "au fait" de la situation, mais qui, par contre, démontre bien que ma réponse au dernier RAR, bien qu'appuyé sur des faits avérés (droit de retrait, non reprise du travail car pas de proposition ni d'adaptation ne de reclassement qui n'est pas une faute, etc etc) reste purement et simplement IGNORÉE.

"vous ne nous avez communiqué aucun justificatif" ==> la médecine du travail est pourtant claire sur une chose, c'est à dire le besoin d'un poste adapté je cite "par exemple en caisse"
"Nous vous avons faiS parvenir un courrier vous demandant de reprendre contact avec l'entreprise" ==> c'est faiT, mais j'ai l'impression que ça, ou parler à un mur...
"En conséquence de quoi, nous vous mettons en demeure par la présente, à reprendre sans délai votre poste de travail." ==> Mais QUEL poste ?

Et blablabla sinon procédure de licenciement.


Bref, un courrier qui ne répond pas au mien et qui continue sur la lancée de l'abandon de poste.
Je ne suis pas d'accord.


Je n'ai pas eu de nouveau contact suite à mon message à part vous.
Si je ne savais pas que le dossier était remonté plus haut je continuerai de penser qu'on se moque de moi mais qu'en plus on exerce des pressions pour que je lâche l'affaire et accepte un licenciement qui me prive de toute indemnités, alors que cela fait plus d'un mois qu'on me promène sans jamais vouloir répondre à mes courriers, et pire, en insinuant que je n'ai apporté aucune réponse.

Je n'ai pas envie de me bagarrer et de me lancer dans une procédure longue et épuisante moralement aux prud'hommes mais s'il le faut je le ferais. Je suis très en colère, dégoutée. Je sais qu'un certificat d'aptitude avec restriction peut entrainer les mêmes conséquences que l'inaptitude, et nous savons tous qu'alterner la position assise et debout au pla n'est pas possible, même en mettant un "siège" à l'accueil pla : cela ne manquerait pas de provoquer des retards dans le travail voir des conflits larvés du style "elle est assise pendant que je bosse pour elle".

Alors où sont les propositions de reclassement ???
Pourquoi ignorer mes courriers ouvertement ? Alors qu'ils ont été envoyés en RAR également !
J'ai proposé de négocier une rupture conventionnelle : on m'ignore.

J'ai sincèrement l'impression que le magasin en a fait une sorte d'affaire personnelle, allez savoir pourquoi.
Sauf que dans l'histoire c'est MOI qui souffre depuis un an et qui continuerai de souffrir, parce que les équipements de sécurité sont inexistants, parce qu'on a même pas pris le soin de me prendre en charge à l'instant de l'accident, parce qu'on vous mets la pression pour aller vite, pour faire du montage et du démontage de meuble en prenant toujours moins d'espace pour le confort du client.
Et si au lieu d'aller cogner ma malléole, ce coin était allé heurter la jambe d'un client, la tête d'un enfant, qu'est-ce que mon magasin aurait répondu pour sa défense ?
Rien ?
C'est pourtant ce que l'on fait avec moi !

C'est MOI qui suis sans revenu depuis un mois entier, parce qu'on fait le mort, on attend que je me lasse, on espère que j'accepterai un licenciement pour abandon de poste comme une délivrance !
Après tout ce que j'ai fait pour ce magasin, moi qui était à fond dans le moule Cultura, à considérer tous ces gens comme une grande famille, tous mes collègues comme des amis.

Je n'ai plus rien ! On m'a tourné le dos, fait passer pour je ne sais quoi et on essaye de me jeter comme si j'étais fautive.
Je ne suis pas d'accord ! Je ne suis pas personne ! J'ai laissé mon intégrité physique dans ce magasin et vous pensez qu'on aurait un peu de considération ? Surement pas ! Débarrassons-nous donc de celle qui fait des histoires et qui ne nous servira plus à rien de toutes façons...

Je ne sais pas encore à quelle sauce on va me manger, mais quand je reçois ce genre de courrier, qui n'est PAS une lettre type puisque pleine de fautes, j'ai envie de hurler.

Le droit de retrait existe comme l'obligation de l'employeur de me proposer un poste correspondant à mon état de santé !


J'espère vraiment que ce courrier à été envoyé avant la mobilisation pour mon cas et que j'aurai des nouvelles meilleures dans les jours qui viennent parce que là... j'ai plus de mots !

Comme j'ai des soucis de téléphone ces derniers temps, je laisse mon email :
kriss-----[at] hotmail [point] fr

C'est lundi, indubitablement.

Merci à tous pour votre soutien : c'est un grand réconfort malgré la situation.


Loute

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

pas d'affolement

Message  Invité le Lun 8 Nov - 13:47

Il semble qu'il y ait problèmes de n° de téléphone entre loute et les rh (et également erreur de magasin)
on attend de meilleures nouvelles dans la journée
Marie Arrow

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Loute le Lun 8 Nov - 13:52

Action-Réaction :
je viens d'avoir le rrh au téléphone et j'ai rendez-vous demain matin aux services centraux.

Ce courrier est donc bien parti avant les derniers évènements (mais est quand même révélateur de bien des choses :-/)

Merci Marie pour ta réactivité immédiate : efficacité au top !

Je vous en dis plus demain,

j'espère pouvoir revenir et vous dire que non, nous ne sommes pas tous seuls en cas de problème et que s'arrêter au DM de son magasin et une erreur à ne pas commettre. Apparemment il y a des gens plus haut prêts à nous entendre !

Je vous dis à demain !

Loute

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  zangief le Lun 8 Nov - 18:35

salut

quand tu dis:
"Sauf que dans l'histoire c'est MOI qui souffre depuis un an et qui continuerai de souffrir, parce que les équipements de sécurité sont inexistants"
permet moi de te dire que bosser avec des chaussures de secu n'est pas évident en magasin (je ne parle pas de la réserve ou elles sont obligatoires),et d'ailleurs ce ne seront pas elles qui t'aurait éviter cet accident.

"parce qu'on a même pas pris le soin de me prendre en charge à l'instant de l'accident"
ça c'est une erreur interne au magasin car normalement,les adjoints et cs ont eu une formation pour remplir ce genre de choses et je tache de signaler que c'est la même chose dans d'autres cultura:une lenteur pour les arrets en tout genre!

"parce qu'on vous mets la pression pour aller vite, pour faire du montage et du démontage de meuble en prenant toujours moins d'espace pour le confort du client."
ce n'est pas faux et là encore se sont des problèmes internes qui doivent être remontés aux DP et ensuite au CE.

ce que je veux dire que les problèmes que traverse l'enseigne c'est une succession de problèmes internes que les SC ne connaissent pas.
je pense que le prochain CE aura du pain sur la planche...

@+

zangief

Messages : 249
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  KENZO le Lun 8 Nov - 21:50

Je viens de lire tes messages et comme je suis élue au CHSCT je peux également en parler à notre prochaine réunion qui se tiendra à la fin du mois. En espérant que tu trouves un accord avant.
Tu peux m'envoyer par message privé ton nom et surtout ton magasin.
On traite tous les accidents du travail au CHSCT.
Bon courage et à très bientôt.
avatar
KENZO

Messages : 117
Date d'inscription : 05/07/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  zangief le Mar 9 Nov - 11:43

salut kenzo

pouvez-vous parler des pb qu'on les magasins concernant les papiers a remplir
a croire que c'est une corvée pour certains de remplir 2 feuilles!
il y a un manque de sérieux

je me rappelle que pour un arrêt maladie,j'ai du aller a la secu qui m'a répondu "votre société ne savent pas remplir nos feuillet?il serait temps qu'ils aient une formation!"

@+

zangief

Messages : 249
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Loute le Mar 9 Nov - 17:11

Bonsoir à tous,

un petit mot pour vous dire que tout se passe bien...!
Je n'en dirai pas beaucoup plus, mais disons que j'ai été entendue et écoutée...!

Au travers du forum, j'ai trouvé un vrai soutien et si j'ai pu douter de la mentalité de l'entreprise, je dirai aujourd'hui que j'ai sans doute eu tort de ne pas chercher à aller au delà de mon CS et du DM.

Bref, si mon témoignage, malgré les soucis, peut devenir un témoignage positif au final, c'est une bonne chose !
On est pas tout seul chez Cultura !



Loute

Messages : 7
Date d'inscription : 04/11/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

louloute

Message  Invité le Mar 9 Nov - 17:41

Si tu as enfin été entendue et écoutée, c'est la seule chose qui compte.
Bien sûr qu'il y a des gens bien chez Cultura. je fais le voeu ce soir (d'élections !) que tous les salariés trouvent enfin une écoute, une attention dans "leur" magasin. Comme je l'ai dit à quelqu'un (!), la tâche est immense, mais je veux croire que l'avenir sera meilleur pour nous tous, qui avons tant contribué à l' émergence de cette entreprise.
Personnellement, je t'embrasse "loute" et je crois aussi au nom de tous ceux qui t'ont soutenue. Bonne route, remets-toi et donnes nous des nouvelles si tu as envie.
Marie I love you

Invité
Invité


Revenir en haut Aller en bas

Merci pour ton témoignage, Loute

Message  Amaz le Mar 9 Nov - 19:12

Merci d'avoir ouvert ce courrier pour les élections et d'avoir tenté ta chance sur ce forum.

Merci de nous avoir tenus informés, les inscrits, comme les non inscrits du forum. Le CE est pour beaucoup quelque chose d'assez flou. Il a son utilité. Il sait être réactif. Il l'a prouvé.

Ton témoignage est la preuve que pour être entendu, il faut s'exprimer et avoir le bon interlocuteur.

On est pas tout seul chez Cultura ! C'est peut-être pour ça que l'Esprit des Salariés Jubile...


avatar
Amaz

Messages : 221
Date d'inscription : 26/03/2010
Localisation : Sud-ouest

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Pour toutes les Loute...

Message  théano le Sam 4 Déc - 11:02

... dont l'employeur rechigne à reconnaitre ou à déclarer un accident du travail : je vous conseille le site "risquesprofessionnels.ameli.fr", rubrique "accident du travail et de trajet". C'est le site de l'Assurance Maladie qui vous informe sur vos droits ; par exemple, j'y ai découvert qu'il est possible de déclarer soi-même un accident du travail auprès de sa Caisse - en cas de refus de l'employeur -, ce qui permet d'être dispenser d'avance de frais. Donc, à consulter !
Bon week-end !

théano

Messages : 219
Date d'inscription : 29/03/2010

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  zangief le Ven 10 Déc - 6:06

salut

ce n'est pas necessairement un refus mais un manque de serieux du genre "bon j'ai le temps de remplir ça..." et ca traine sur un bureau.

je n'ai jamais vu des gens qui ne se preocuppe pas de la santé des enployés de la sorte...2 feuillets c'est dur a remplir?

je comprends aussi que c'est pas facile de declarer un enieme accident de travail de peur d'avoir un controle de l'inspection et c'est peut etre là ou ca coince,certains magasins laissent certains collaborateurs faire un peu de tout et c'est peut etre là la danger.

bon apres un accident de montage de box ça arrive comme le dechirage de pantalon sur une TG...

@+

zangief

Messages : 249
Date d'inscription : 28/02/2010
Localisation : ...

Voir le profil de l'utilisateur

Revenir en haut Aller en bas

Re: Mon histoire (toujours en cours !)

Message  Contenu sponsorisé


Contenu sponsorisé


Revenir en haut Aller en bas

Voir le sujet précédent Voir le sujet suivant Revenir en haut

- Sujets similaires

 
Permission de ce forum:
Vous ne pouvez pas répondre aux sujets dans ce forum